Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

30 juin 2016 4 30 /06 /juin /2016 13:30
L'Attirance - pastel
L'Attirance - pastel

Pour ceux dont la flamme s'allumerait cet été vu qu'il paraît que la chaleur le favorise mais aussi pour ceux dont la flamme se ravive... à maintenir mais aussi à nourrir, sinon, gare aux mauvaises surprises...

CAMBRIOLEUR PYROMANE

Tu m'as dérobé un bout de coeur, mon cambrioleur,

L'aurais-tu caché sous ton gilet

ou peut-être épinglé sur ton revers, tel un bijoux de Cartier ?

Mon cambrioleur, entré un soir sur la pointe des pieds.

Tu t'es glissé dans mon lit

et tu m'as fait virevolter, comme une toupie,

des plus folles de tes envies,

transformant mon corps en un incendie

ondulant au souffle de ta passion ;

incendie irradiant jusqu'au plus profond ;

presque une douleur, une peur...

Mon pyromane

qui me murmure des mots d'amour, brindilles incendiaires

que mon coeur accueille dans ses plus lointaines sphères.

Mon corps est en flamme

sous l'empreinte de tes mains

le reconnaissant dans tous ses recoins ;

il est astre fluorescent s'élevant au firmament.

Mon cambrioleur-pyromane

Tu as dérobé un bout de mon coeur.

Moi, ... j'ai croqué le tien tout entier

et je ne te le rendrai pas demain !

Un pastel pour le dire : L'ATTIRANCE!!! quand tu nous tiens ...

Published by Marlo
commenter cet article
15 juin 2016 3 15 /06 /juin /2016 20:47
Il N'Y AURA PAS.... Un de mes poèmes, une de ces histoires qui se finissent tout doucement

Une de ces histoires qui finissent tout doucement, sans faire de mal afin de ne pas en gâcher le souvenir.

IL N'Y AURA PAS

Il n'y aura pas de dernière fois, non, il n'y aura pas.

Il y eut cette étincelle qui flamba,

Longtemps l'attirance mena la danse,

la flamme s'élançant rouge et dense

dans l'âtre du désir.

Parfois, il prenait le tison,

remuait les cendres pour raviver les flammes vacillantes

car, avec le temps, le désir s'estompait ;

Ainsi le feu à nouveau rougeoyait.

Mais un jour, ne restèrent que des fumerolles

s'évaporant lentement

parmi les cendres gris-argent,

encore chaudes pourtant,

Ils les recueillirent lentement

et, devant l'âtre, discoururent aimablement

en laissant la dernière phrase en suspend.

Point d'égratignures, point de filatures

mais une tristesse diffuse.

Il n'y aura pas de dernière fois ;

il serait dommage d'en constater le résultat.

Les cendres sont froides maintenant.

Le désir s'est envolé, un silence cendré s'est installé

Mais l'amitié est resté.

Et une de mes aquarelles intitulée "L'écoulement" comme cette histoires dont le verre s'est vidé, le contenu écoulé avec le temps et qui s'est inscrite dans la mémoire

Published by Marlo
commenter cet article
19 avril 2016 2 19 /04 /avril /2016 16:57
Coeur volage, un de mes pastels
Coeur volage, un de mes pastels

SHOPPING DE PRINTEMPS

Les terrasses s'emplissent de têtes complices,

de midinettes aux requêtes pas toujours honnêtes

qui vous montent à la tête tellement elles sont prêtes,

de dames aux yeux luisants de drames en attende d'une heure de flammes,

de nanas cherchant riches papas ou de jeunes babas aux regards fiévreux de l'amour amoureux;

de jeunes loups circulant en meutes de-ci, de-là,

de messieurs d'adonnant au lèche-vitrine

de ces visages s'offrant à leurs regards allumés d'envies sublimes.

C'est le "shopping" de printemps nous remettant d'aplomb pour l'été s'ensuivant.

Sur les trottoirs les pas s'allongent d'une langueur nonchalante,

les clins d'oeil se font piquants et questionnant.

Derrière les lunettes de soleil les yeux glissent de travers,

excités par cette fièvre retrouvée à la vue de ces rondeurs dénudées

car la tiédeur de ces heures fait monter les ardeurs assoupies durant les mois de répit

ou transhumées des pistes de ski lorsque nous les dévalions emmitouflés jusqu'au sourcils.

Que c'est amusant ce "shopping" de printemps!

Nouveauté cette année: à nouveau vous vous soignez messieurs

dt c'est heureux car vous êtes plus attrayants et entreprenants!

À nos regards curieux vous vous offrez sans façon

et c'est à nous de choisir, de jauger si vous correspondez à nos désirs.

Décidemment ce printemeps me rappelle l'ancien temps

lorsque jeune et pimpante je me promenais ignorante de tout ce qui m'attendait.

Published by Marlo
commenter cet article
7 mars 2016 1 07 /03 /mars /2016 13:14
Village sous la neige et la brume. une de mes encres de Chine sur toile, 40-30 cm

Village sous la neige et la brume. une de mes encres de Chine sur toile, 40-30 cm

BRUME LAITEUSE, COTONNEUSE

Ces jours de mollesse fautive, de grisaille cotonneuse,

de bruine intermittentes,

les grains du destin échoient si lentement dans le sablier du temps.

Les gouttes glissent sur les carreaux de l'intime nostalgie,

les envies s'effilochent,

les broderies de souvenirs s'évanouissent dans le ciel de cendres

et s'accroît le poids des ans.

S'échappe un refrain mélancolique de l'âme en peine,

quelques notes, toujours les mêmes.

Une tristesse diffuse dans le corps se répand,

appelant au repos des draps blancs.

Blancheur laiteuse, brumes qu'aucune lame de soleil ne transperce

auxquelles se suspend le temps qui passe lentement...

Journées molles sans interrogation, ni exclamation,

une ligne, sans point final, juste un trait vers l'infini vaporeux,

estompant tous sons.

Le temps passe, trépasse, s'engouffrant dans le couloir de mon désespoir.

La voix ne trouve plus le chemin de la vie,

elle s'étrangle sur une note

dont l'appel s'évanouit dans des sphères austères

de silence étouffé.

Lâche toute prétention, toutes tensions,

laisse-toi bercer enrober par la brume évanescente,

jouir de cette mollesse saisissante,

et laisse se calmer les souffrances de ton coeur.

Brume laiteuse, cotonneuse d'hiver,

de l'âme en peine tu es la passagère.

Published by Marlo
commenter cet article
29 février 2016 1 29 /02 /février /2016 13:20
Petite Averse estivale, huile 40/30 cm 2009. VENDU
Petite Averse estivale, huile 40/30 cm 2009. VENDU

J'ai eu le plaisir ce matin, de recevoir deux mails du site:www.ARTLIMITED.net sur lequel je mettais des photos de mes peintures il y a quelques temps, m'informant que ma peinture "Petite averse estivale" ci-dessous, Vendue, a été sélectionnée par les éditeurs et l'équipe pour deArtlimited.net pour apparaître sur le flux, et en première page de ce site le 1 mars à 11h40. Si vous voulez voir, il a plein d'autres tableaux et photos de moi

Published by Marlo
commenter cet article
14 février 2016 7 14 /02 /février /2016 21:40
Saint Valentin - un poème et un coeur pour les amoureux

Pour les amoureux ce jour de la Saint-Valentin, un de petit poème de mon cru qui dit tout en peu de mot ce qui ne s'explique pas et un de mes pastels pour l'accompagner.

Que l'amour rayonnent dans vos coeurs, et vous accompagne tout au long de l'année.

POURQUOI

Pourquoi c'est toi, pourquoi c'est moi

C'est comme ça,

je ne sais pas pourquoi.

C'est toi, c'est moi

C'est ça ma foi.

C'est toi, c'est moi

La foi et ça, ça ne s'explique pas.

Que l'amour rayonnent dans vos coeurs, et vous accompagne tout au long de l'année.

Published by Marlo
commenter cet article
8 février 2016 1 08 /02 /février /2016 13:44
LIFE'S DESPAIR - a poem in English for once, I do have some, even prized ones

No explanation needed, you'll understand. One of my little watercolors to accompany the poem.

LIFE'S DESPAIR

Brace yourself, face the fact!

Tragedy is ripping your heart apart.

... ripping you heart apart.

Torn like a paper is your love 'cause death takes it's toll

and your heart is left on that road in wow.

Tragedy has mown him down and death takes it's toll

... takes it's toll.

Another cruciating ache...

I think my heart wil break

... will break.

He was coming to mend it but on the road death spent it

...death spent it.

Atrocious destiny has hit your lovely sire,

the one you desired

... you desired.

My heart, will it survive or close upon my lovely sire

and others who have left me in despair

... in despair.

Oh God, life's despair ! ... No one to share

... no one to share...

Published by Marlo
commenter cet article
2 février 2016 2 02 /02 /février /2016 22:33
Coeur qui saigne
Coeur qui saigne

Un poème pour le deuil d'un enfant

À JAMAIS

Une ombre vint planer, tel un aigle, dans mon sein.

Un souffle d'ardeur de ton coeur me rejoint, à jamais me retient,

à jamais vit dans ma chair en sursis.

Une ombre de l'aurore surgit, planant dans mon âme se souvenant,

ombre de ton ombre, chair de ma chair, corps de mon corps,

tu fus.

Une présence dans mon éternel rêve

tu es.

Une ombre surgit ranimer dans mon sein ce qui advint.

À jamais impossible destin,

à jamais dans nos âmes lotus cristallin ouvert au destin.

Published by Marlo
commenter cet article
24 décembre 2015 4 24 /12 /décembre /2015 12:00
Flammes de Noël
Flammes de Noël

Une de mes aquarelles pour le dire

Published by Marlo
commenter cet article
24 décembre 2015 4 24 /12 /décembre /2015 11:38
Et voici le Père Noël du célèbre peintre viennois,mondialement connu pour son tableau doré du "Le Baiser". Il vous apporte dans son cadeau la joie de Noël, la sérénité et toutes ces valeurs qui fondent notre culture judéo-chrétienne, que l'on soit croyant ou pas, entre autre, l'empathie permettant de vivre ensemble avec ceux d'autres cultures qui partagent, à la base, aussi les mêmes valeurs humaines essentielles, donc communes à toute l'humanité.

Et voici le Père Noël du célèbre peintre viennois,mondialement connu pour son tableau doré du "Le Baiser". Il vous apporte dans son cadeau la joie de Noël, la sérénité et toutes ces valeurs qui fondent notre culture judéo-chrétienne, que l'on soit croyant ou pas, entre autre, l'empathie permettant de vivre ensemble avec ceux d'autres cultures qui partagent, à la base, aussi les mêmes valeurs humaines essentielles, donc communes à toute l'humanité.

Les trois anges
Les trois anges

Voici les TROIS ANGES qui descendent du ciel pour rendre visite à l'Enfant Jésus et amener la paix et la sérénité sur terre en ce jour de recueillement, de gratitude, de sérénité et d'empathie pour tous ceux qui sont seuls, malades ou dans le besoin.

Une de mes aquarelles

Published by Marlo
commenter cet article

Articles Récents

Catégories