Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

8 mars 2006 3 08 /03 /mars /2006 19:10
 Et pourquoi pas un poème comique por commencer sur un appareil que nous aimons tous bien - le téléphone mobile que nous appelons aussi le Natel en Suisse.

NATEL


Natel tu m’appelles, je t’appelle, je t’interpelle de mon archipel.
 Ca va , « je vais », tu vas, comment ça va ? et ça s’arrête là
mais je sais que je ne suis pas seul ici-bas ni même là-bas.

Natel, je me cramponne à toi
je sais que tu es dans ma poche à moi, tout contre moi
comme mon coeur, tu es tout pour moi, tout ce qui compte pour moi.

Pourtant c’est toujours: Ca va, « je vais », comment ça va, toi...? Moi,.. ça va !
On se voit une fois ? « J’t’rappelle; tu m’rappelles; on s’appellent ».
La vie est belle et pourtant si rebelle.

Je sais que tu es là  au bout du fil, presque auprès de moi.
Ta voix est bien là pour me dire que c’est toi qui est là-bas pour moi
pour l’instant qui me lie à toi et pour me dire que tu es comme moi
À attendre que le Natel me relie à toi.

Un moment sans toi, Natel à moi, et c’est l’horreur, la terreur...!
« J’suis » suspendu comme un pendu à la potence des exclus et « j’suis » foutu, inscris aux abonnés perdus.

Natel « indic » des conversations impudiques et intimes,
susurrées pendant que le tram fait Ding...Ding...
Conversations vitales, exposées sur les étals
devant les curieux se voilant les yeux, médusés par le râle des accidentés.

« ETEIGNEZ LES NATELS! » dit la voix. Et telle l’éclipse du soleil
mon oreille ne capte plus ce qui pourrait me donner de l’oseille
pour me dorer au soleil . Pardi mon oreille tu vaux de la bourse la corbeille
et je te dois une belle chandelle.

« ETEINGNEZ LES NATELS! ». Les natels s’éteignent et plus le fil ne tiennent.
Ils se taisent! Et le monde se terre, s’affaire sans que rien je n’y puisse faire !
C’est l’horreur, la terreur que même le moindre pleutre ne peut plus rester neutre.

LES NATELS SE TAISENT...! et plus ne « baisent » celui qui est au bout du fil
qui appelle de son nombril l’autre zoombie au fin fond du Nil,
celui qui tient son Natel sauve-vie tout contre ses ouïes.

NATEL JE T’EN SUPPLIE ne me fait pas subir le supplice de Sysiphe!
J’appelle, « j’rappelle » et nul ne répond à mon appel...!
Je commence et recommence et je frise la démence
je m’enfonce dans un retour d’enfance mais c’est le silence.

L’abonnement tout bonnement a pris fin, mon gamin !
Et c’est LA FIN ...finis, fini, finitum, Tum tum et mon coeur fait BOUM !
Et c’est l’horreur, la terreur..! Je suis seul sur cette terre pour l’heure...!

Mon Dieu que vais-je faire...? Je m’affaire mais la pierre me tire vers l’enfer
de l’impossibilité de la communiquabilité, de l’immuabilité de l’alterité
et de la solitude de l’éternité à laquelle j’essaye d’échapper.

NATEL mon chouchou, petit bijou que je déflore, que j’effleure.
Natel, mon âme soeur dont on parle dans les romans pour jeunes filles en fleur
petite âme dans le creux de ma paume
moîte de tendresses et de tristesses, d’allégresses ainsi que de colères ubuesques,
je t’adore petit bijou de techologie-prouesses.
plus jamais je ne pourrai me passer de tes finesses .

JE T’EN PRIE MON DIEU, je t’en prie reviens-moi par express.
Je t’en supplie même sur mes fesses car je ne peux me passer de tes caresses.
Mon Dieu, MON NATEL tu es ma vie, sans toi elle est finie.
C’est « ZE END » « j’te dis », « ZE ENDE ».....! .

Repost 0
8 mars 2006 3 08 /03 /mars /2006 19:00


 LUNE-DE-SUCHET


REGARD IMPUDIQUE SUR UN DESTIN 


 




 Poèmes d'amour, de désir, d'espoir et de désespoir, de bonheur et de malheur, parfois coquins, parfois tristes; qui parlent de la révolte et de l'horreur, de la vie et de la mort, de la vie qui passent et rien n'efface

 

et d'amour, de tendresse, de confiance et d'ivresses, de trahison, de deuils et d'amours et encore ....

 

Mes Peintures aux pastels, à l'huile, à l'acrylique illustrant les mêmes thèmes


Photos de Mes Masques muraux - Collages imaginaires, creations uniques

 

Descente au fond du désespoir en s’accrochant à l’espoir

 

Un chemin de résilience grâce à la poésie et à la peinture

 

Accepter ce qui ne peut être changé,

Accepter de tomber et de se relever,

Accepter d’avancer avec qu’il y a, ce qui est

Et finalement s'accepter

 

 

 

 

Bonjour !

Bienvenus sur mon blog ! Je suis Lune de Suchet, un pseudo bien sûr mais tout de même un nom qui fait partie de mon histoire familiale. C’est ainsi que se nommait le manoir et la propriété familiale du côté paternel situé dans la région de Cracovie en Pologne. Lorsque les armées de Napoléon passèrent par là et incendièrent tout sur leur passage, cette branche de ma famille perdit tout et se retira alors avec les troupes impériales autrichiennes à Vienne. Histoire familiale mouvementée et intéressante, histoire personnelle lourde et douloureuse, un destin, comme on dit et une renaissance. Je ne vous en dit pas plus pour l’heure mais vous en devinerai les contours au fil des mes poèmes, 400 environ et plus que 1200 en 2013 maintenant. bien évidemment, pas tous de la même qualité

 

Trois recueils, maintenant huit, de poésies avec illustrations -  reproductions inédites de mes peintures dont les thèmes sont les mêmes que ceux des poèmes – des histoires de coeur, intitulés:

 

 

"EVASIONS POETIQUES"

"DESESPOIRS D'UN SOIR"

                              "ESPOIRS EN MIROIR"

 

 

Plusieurs expositions de mes pastels. Reproductions fidèles  en nombre limité, signées, accompagnées d'un poème correspondant. Posters de différentes grandeurs, cartes  de grand et petit format.

 

Cinq prix de poésie décernés par La Société des Poètes et Artistes de France et le Cercle Littéraire La Rexiâme

 

(mais depuis 2007, ce sont 11 Prix avec la Médaille de bronze du Mérite culturel et la Médaille internationale du CEPAl (Centre eEuropéen pour la Promotion des Arts et des Lettres

Dont:

 

Le prix de la Résilience poétique pour l'ensemble de l'oeuvre en l'honneur de Boris Cyrulnik

 

Le prix de l'Allitération pour le poème "Bonjour la vie, Bonjour l'amour"

Le prix de l'Emotion pour l'ensemble des textes

Le premier Prix Spécial pour le poème "Le Temps"

Le Prix de la Poésie Sensuelle


 

Une lecture de trois de mes poèmes à la RSR (Radio Suisse Romande) par Lolita dans l’émission " Drôles d’histoires ", juin 2004
 

Une autre lecture à la RSR de cinq de mes poèmes par Lolita dans l'emission "Drôles d'histoires", avril 2006


Plusieurs lectures publiques,


Une publication dans une Revue littéraire française intitulée " Art et Poésie "

 

 Présence pour dédicaces au stand de la SOCIETE GENEVOISE DES ECRIVAINS au SALON DU LIVRE DE GENEVE - avril 2006

 

  

Des projets en préparation notamment un quatrième recueil intitulé "Amours en filigrane" et un livre-dialogue ainsi que d'autres lectures publiques

PROCHAINEMENT:

 

UNE LECTURE EN IMAGES AVEC ACCOMPAGNEMENT AU PIANO LE 15 JUIN PROCHAIN
AU LYCEUM CLUB INTERNATIONAL DE GENEVE, 3 PROMENADE DU PIN (VIEILLE VILLE) à 6HRS30. UN ENREGISTREMENT SUR CD SERA FAIT DE CETTE LECTURE

 

 

Membre de :
 

la Société Genevoise des Ecrivains,

de la Société des Poètes et Artistes de France,

du Cercle littéraire " La Rexiâme "

 

Depuis le début de ce blog en 2008, bien des événements, récitals ont eu lieu et bien des poésies et peintures sont nées que vous découvrirai au fur et a mesure, à tort et à travers tout ou long de ces pages.

 

Je veux ce blog spontané, artisanal car je ne prépare jamais rien à l'avance mais m'assieds devant l'ordinateur et écrit. Je tiens compte des sujets qui intéresse mes visiteurs pour autant qu'un de mes poèmes ou peintures existent parlant du sujet.

Mes commentaires sont personnels fruits de mes exépériences de vie et réfléxions et sont spontanés.

 

J'ai de la peine à me relire par manque de temps et parce que je dois m'astreindre à cet excercice qui me coûte du temps dont je ne dispose pas toujours. Alors veuillez excuser les fautes de frappe et autres car je tappe très rapidement et mon cerveau corrige automatiquement les erreurs.


 

Je me réjouis de lire bientôt vos commentaires, votre feed-back au sujet de mes poésies car c’est l’humain dans toutes ces facettes qui m’intéresse. Et c’est la raison de mon blog.You can also write me in English, sogar auch auf Deutsch können Sie mir schreiben, ed anche in Italiano è possibile scrivermi.

 

 


Et voici, pour commencer, un premier poème COMIQUE au sujet d’un appareil que nous aimons tous…

 


LE NATEL

(portable en Suisse)

et un deuxième, tout différent, concernant les petites choses


de la SEDUCTION.

 

 

 

Repost 0

Articles Récents

Catégories