Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

15 octobre 2009 4 15 /10 /octobre /2009 10:59
Puisqu'il y a toujours des amateurs de masques qui viennen sur mon blog et que j'ai fait, il y a maintenant, de grands masques muraux dont j'ai quelques bonnes photographies, voici un masque que j'aime beaucoup de


VIVIANE, LA DAME DU LAC


remontant de son palais en dentelles,eu fond du lac, avec de petites algues, feuilles sur son voile. Son visage est un peu triste, composé car elle a décidé de garder ses pouvoirs magiques afin d'aider les humains plutôt que de céder aux avances de MERLIN L'enchanteur ce qui les lui ferait perdre.

Sur le site d'art sur lequel je mets mes peintures (www.ARTLIMITED.net) un photographe qui me suit, m'a fait remarquer que mon personnage était certes très beau mais avait quelque chose de "spooky", c'est-à-dire de l'ordre des fantômes .. inquiétant car la dame est toute calme dans un entourage très agité et violent.  Il a vu juste et je ne m'en rendais pas compte. A l'époque de la confection de ce masque j'étais dans une situation où effectivement je n'avais pas d'autre solution que de rester très calme dans la tourmente effroyable en préparation que je devais sentir inconsciemment.


L'ART EST PARFOIS L'EXPRESSION DE CHOSES INCONSCIENTES QUE NE PEUVENT CAPTER QUE L'ÂME ET L'INCONCSCIENT.

C'est le cas de plusieurs de mes masques. J'en étais parfaitement inconsciente à l'époque mais le choix des personnages s'est révélé révélateur par la suite et leur histoire correspondait pleinement à ce qui m'est arrivé plus tard. Donc, CE FUT PREMONITOIRE!

Le masque mesure environ 70/80cm , le visage est modelé par moi-même, pièce unique évidemment e posé sur des racines de corail, décoré de quelques feuilles séchées et ramassées par moi-même. selon mes techniques propres. Ce masque futr acheté par un jeune couple qui l'a suspendu dans sa chambre à coucher. Ce fut un coup de foudre ce qui est la récompense pour l'artiste. J'aime beaucoup de masque.dont je n'ai, évidemment plus qu'une très belle photo dont on peut acquérir copie, poster, etc...




VIVIANE, LA DAME DU LAC




Repost 0
24 mai 2009 7 24 /05 /mai /2009 09:32
Comme vous savez ou ne savez pas, j'essaie la peinture à l'huile après une longue période d'aquarelle et, encore précédemment, de pastels. J'ai fais plusieurs essais (voir dans ce blog) et maintenant ça commence à venir, le plaisir de peindre avec ce nouveau moyen. Je compte faire des formats plus grands mais avant de m'y lancer, il faut être sûre de son affaire car un canevas tout blanc c'est assez impressionnant et il faut connâitre les techniques et la composition et avoir le sentiment que c'est possible. Ne pas gaspiller le matériel - j'ai horreur du gaspillage!! Un canevas ça coûte plus qu'une feuille de papier et les tubes d'huile plus qu'un godet d'aquarelle! Il faut se sentir à l'aise avec ce matériel.

Je constate que j'ai eu de la peine à m'éloigner de la fluidité, de la légéreté de l'aquarelle mais maintenant cela m'aide car je constate que je retrouve petit à petit ces deux qualités dans la peinture à l'huile en plus de la richesse et profondeur des couleurs de l'huile. Il y aura sûrement des effets spéciaux, qui me seront propres, à découvrir au fur et à mesure mais ça commence à devenir jouissif d'étaler la couleur sur une plus grande surface et de voir ce qui sort.


Car il me faut le plaisir de peindre; je ne suis pas pour le labeur et rien que le labeur, ainsi que cette spontanéité que je recherche!
découlant d'un long travail, expérience préalable!



Je vais vous dire comment je fus brièvement initiée à l'huile. Ce fut le monsieur qui a retrouvé mon sac volé qui me l'a montré!! Je venais de m'asseoir dans ma voiture, juste devant chez moi, pour aller à la Migros (supermarché) et avait empoché des sous, lorsque quelqu'un est passé en faisant signe sur mon pneu arrière. S'il s'était arrêté je ne serais pas sortie de la voiture, mais comme il a continué son chemin, je me suis dite que je devrais tout de même contrôler ce pneu au cas où il serait dégonflé, et je suis sortie en vitesse. Quand je suis revenue, le sac n'étais plus là!!! J'hallucine, me suis-je dit. Eh non!!! son compère de l'autre côté m'avait dérobé le sac.

Le lendemain, vendredi Saint de Pâques, on m'appelle à 9h30 du matin pour me dire qu'on a retrouvé mon sac, si on pouvait me l'amener -. Moi - prudente - je fixe un rdv dans les parages et voilà, mon sac avec tou dedans, cartes, portable!!!! OUF!!! sauf l'argent évidemment! ... On a pris un café et bavardé. C'était un artisite peintre du Chili ici pour trois mois qui est devenu un ami, qui m'a initié aux rudiments de la peinture à l'huile.  Il peind d'énormes tableaux de nus, entre autres tableaux de port et de bâteaux, etc,  d'une façon hyper-réaliste - des nus surtout tellement nus que vous avez l'impression d'avoir la personne devant vous. Et, en plus, ils sont pratiquement de grandeur nature. Une dame s'en est offusquée lors d'une exposition ici et a fait enlever un de ces nus représentant une femme mûre - c'est la raison je pense pour laquelle elle fut choquée.

Il est parti à Strasbourg maintenant avant de rentrer chez lui mais nous restons en contact. 


Il s'appelle BORIS DODDIS, peind souvent sur commande.

http://s44.photobucket.com/albums/f5/cuadrosdeDoddis.


Comme quoi, ce fut le signal que maintenant je devais tenter cette peinture, surtout en été car il faut laisser les fenêtre ouverte à cause de l'odeur de la térébentine!


 

LE HASARD fait bien les choses!


Je vous fait donc participer à l'évolution, à mon apprentissage de la peinture à l'huile!



En premier un essai de peinture réaliste car il faut d'abord maîtriser le concret avant d'aller au libre, abstrait véhiculant des choses indéfinies, libres, laissant le spectateur ressentir ce qui lui vient en regardant  l'oeuvre même s'il faut mettre un titre, parfois difficile à trouver.




BOL  AUX KIWIS





Et ensuite ....



DERRIERE LE RIDEAU

 



Vous remarquerez l'évolution!
Repost 0
19 mai 2009 2 19 /05 /mai /2009 08:54
Juste un petit mot, je suis encore en période de repos après les grands efforts pour mon Récital Potique et le Salon littéraire à Annecy , en recharge de batteries, mais ça vient ...

Alors, un de mes derniers essais à la peinture à l'huile car j'y travaille. et  peindre me repose!! L'huile ne m'a pas encore conquise, j'aime tellement la fluidité, l'instantaneité de l'aquarelle; cependant j 'ai décidé qu'il fallait le faire durant l'été car ça sent mauvais et qu'en hiver on ne peut pas toujours laisser les fenêtre ouvertes - donc c'est le moment.!!

Voici, un autre Vortex, je suis toujours à la recherche de la lumière,


pas étonnant après ces jours de mobilisation totale de mes forces car le Récital fut bien mais m'a complètement vidée. Il faut tout donner au public et il le ressent . L'émotion et l'attention furent palpables tout le long. La coordination avec la violoniste fut parfaite et il le fallait  car les poèmes sont denses. Je ne me rendais pas compte de l'effet qu'ils pouvaient produire mais maintenant je sais. On les trouvent érotiques, sensuels, drôles aussi. L'érotisme m'étonne car il n'y a rien de cru, de scabreux; cependant tout est alusif et c'est peut-être ça l'értotisme réel; il fait appel à l'imaginaire, aux sens. ne décrit pas spécifiquement mais laisse deviner. J'assume! c'est ma façon d'écrire et c'est absolument naturel.

S'ajoute à cela que l'on ne sait pas si ce sont des fantasmes ou la réalité .... mystère ... prenons-le comme des histoires d'amour charnel poétiques, le vrai amour comme on l'entend jhez nous, du coeur, je ne l'ai malheureusement pas vécu, mis à part l'amour maternel, je ne peux  donc pas en parler. En tout cas, il est beau en tant que tel et c'est le message que je veux faire passer,, surtout qu'il est en voie de perdition dans nos sociétés occidentales, car c'est la pornographie qui prend le dessus et c'est bien dommage!! Et ne me dites pas que les hommes sont coupables - ce sont plutôt les églises à mon avis qui nous ont inculquées le péché, la culpabilité au lieu de prôner le positif et non le négatif. encore une fois, c'est bien dommage.! Sûr qu'il faut un régulateur, des freins à la société mais pas un stangulateur. La religion est nécessaire mais elle ne doit pas tuer les belles choses!  et parler que de fautes et culpabilité. Les vertus et les fautes sont à revoir ....  Ce n'est pas l religion qui est fautive mais certains hommes religieux, frustrés, tiraillés par le péché  qui le maudissent. Certes, il ne faut pas trop ouvrir la boîte à Pandore, mais de la là à la garder  scellée au plomb, il y a de la marge ...!


Je suis donc toujours à la recherche de la lumière, de l'essence des choses, de ce qui importe,



VORTEX 4


Repost 0
5 mai 2009 2 05 /05 /mai /2009 09:03
Juste entre deux répétitions pour mon Récital Poétique, une peinture, conitenuation de mes expérimentations en peinture à l'huile - un nouveau domaine qui ne m'a pas encore conquis car j'aime trop la fluiditié de l'aquarelle que je maîtrise à fond - ces transparences, ces coulés, cette légéreté, ces vides à maîtriser  qu' il faut se retenir de remplir à tout prix.

Ca me prend et il faut absolument que je coupe tout un moment pour peindre quelque chose. Après je suis toute rafraîchie de tout ce qu'il y à faire, de mon travail de prof. de langues et prête pour l'élève suivi à 100% ou pour rejouer mes poèmes à fond. Il est très utile de passer d'une activité à une autre au lieu de "se reposer" comme on dit à ne rien faire.

 Et voici ce qui est sorti:


 Une peinture à l'encre de Chine et huile pour donner de l'éclat et du relief.

Je vois que je ne vais pas peindre du classique à l'huile, je suis trop dans l'intuitif, l'immédait, le spontané, l'expérimental; je ne peux pas me cantonner dans un style précis, me laisser mettre dans une boîte.


 J'AI MON PROPRE STYLE, OU STYLES!

Dans ma vie C'EST PAREIL d'ailleurs, j'ai besoin de respirer, d'être libre, inconsistante, imprévisible, un peu marginale même si j'ai l'air parfaitement BCBG - les apparences trompent parfois...




  BROWSING





Bonne journée à tous et pas de découragements!!! dans la vie il faut faire face quoiqu'il arrive!
Repost 0
10 février 2009 2 10 /02 /février /2009 13:01

Je suis à la montagne comme vous svaez , et il neige rudement, alors pas de ski today!

Un petit moment avec  mon blog et je vous mets un de mes pastels illustrant le tems que j'attends ...!!!! Mais ce n'est pas si grave car j'ai esoin de me reposer, toute la fatigue de 2008 me tombant dessus d'un coup! Donc, repos, bains chauds, massages, saunas et journal et livres sont à l'ordre du jour et, bien évidemment la promenade quotidenne et bavardages .... de rigueur ainsi que photos de l'hiver - il y a un mètre de neige sur les toits des chalets - qui a parlé de réchauffement climatique ....?





PROMENADE D'HIVER



Repost 0
10 avril 2008 4 10 /04 /avril /2008 22:27


Puisque vous êtes si nombreux à regarder mes masques de Guenièvre et Lancelot ainsi que mon résumé et interprétation personelle des personnages, voici un autre MASQUE de cette LEGENDE : MORGANE LA GRANDE PRÈTRESSE DES CELTES que j'ai éxeécuté en végétaux (feuilles d'arabre AUROCARIA et autres); visage, comme toujours, pièce unique modelé à la main selon mon imagination.

Je vois MORGANE comme une femme de l'époque d'ELIZABETH I d'ANGLETERRE et de MARIA STUARt, rène d'Ecosse, deux femmes fortes, deux rivales à mort, la deuxième ayant été décapitée par la première car il n'y avait certes pas de place pour ces deux-là dans le royaume. Donc je fais référence à la femme moderne car il y a une idée de cheveux coupés courts ainsi que la référence aux costume élizabethien, avec collerrette et coiffe en dentelles.

Il y  a aussi la pointe en V sur le front faisant référence aux pouvoirs magiques de MORGANE, DERNIERE PRÊTRESSE ET MAGICIENNE DONC, DES CELTES.  Donc, rivale à mort de la REINE GUENIEVRE, première reine chrétienne. Morgane lutta pour le maintient de la religion des Celtes, sans succès, car le christianisme pris le dessus.Fin d'une époque, d'une civilisation qui nous est transmise à travers ces légendes, par voie orale, en somme car LES CELTES n'avaient pas d'écriture ou que très peu car les RUNES existent bien mais surtout dans les pays nordiques, comme le Denmark, mais elles sont peu nombreuses en comparaison, aux Romains, par ex...qui écrivirent beaucoup.

Remarquez le visage décidé, les yeux magiques ...

La légende dit que Morgane dut s'unir à son frère, ARTHUR, donc le futur ROI ARTHUR, dans une célébration magique, voir du DIABLE (forcément pour les chrétien...) et Dieu seul sait ce que cela provoqua dans le coeur du Roi Arthur. En fait, je pense que cette union  avait pour but de garder la pureté de la race royale comme chez les PHARAONS Egyptiens qui épousaient leurs seurs à cette fin-là, ne sachant pas que cela causait une dégénerescence inévitable. Autre cultures, autres religions, autres coutumes ....

Morgane tomba follement amoureuse de LANCELOT et le captura puis l'enferma dans un chateau secret afin de le séduire tout en espérant remplacer GUENIEVRE dans son coeur. Elle ne réussit jamais. Comme quoi l'amour véritable et fidèle existe!!! Mais ce n'est pas tout le monde qui en fait l'expérience ....

Je me demande si ce château-là, magique et mystérieux, perdu dans la brume, dans la mer et pourtant atteignable à pied,  n'était pas le MONT ST.MICHEL? Si quelqu'un peut me renseigner, envoyez moi un commentaire!!!!

En tous les cas cette légende est bien commune à l'Angleterre et à la Bretagne puisque LES CHEVALIERS DE LA TABLE RONDE sont bien surtout Anglais et la FORÈT DE BRODELIANDE bien Bretonne. Les CELTES étaient répandus dans une grande partie de l'Europe allant de la Hongrie à la Galicie Espagnole, de l'Agnleterre à la Suisse et à l'Italie du Nord.

Voici donc mon





MASQUE DE MORGANE


                                                                                                                          Photos d'Alexis






Repost 0
22 décembre 2007 6 22 /12 /décembre /2007 20:14
NOËL!!!!



Je vous souhaite à tous, mes chers lecteurs, un très beau NOËL dans la JOIE, la SERENITE et la PAIX. 


Il y a tant de traditions variées - le sapin (pays d'origine l'Allemagne, l'Angleterre, la Suisse et les pays nordiques), la crèche (l'Italie, l'Espagne et le Portugal, les pays catholiques en général) les bergers descendant des montagnes avec leur pipaux et cornemuses à Rome), les cadeaux (partout mais pas toujours à Noël pile!), le bon repas familial uniquement (Grèce où Pâques est de loin la fête principale en souvenir des dieux anciens), la fête avec des amis, les enfants, les petits enfants, les grands-parents et de nos jours, le voyage en amoureux dans un endroit rêvé, la première neige et le ski et ce chalet en bois ,familial ou pas, à la montagne,etc.. 

Quoiqu'il en soit, partout l'esprit de Noël est le même -  le recueillement d'une façon ou d'une autre, la fête, la revue de l'année écoulée, les retrouvailles,  et "l'offrir" à ceux que l'on aime.  Les chants, la musique sont présents soit en famille ou alors dans les églises lors de la messe de minuit à laquelle on se rend en ville ou dans la petite église du village  enneigé (et oui, cette année c'est bien parti!!!!)



Alors VIVE NOËL et son esprit universel, égal comment on le fête.





TOUS MES MEILLEURS VOEUX A VOUS TOUS!!!!!




FLAMMES DE NOËL


undefined

Et voici un poème que j'ai écrit il y a plusieurs années, lorsque les Noëls me pesaient encore énormément mais il fallait malgré tout les fêter. Souvenirs douloureux car ils manquaient les disparus, mon fils, ma fille différente désormais et après, plus de famille du tout. J'en ai passé plusieurs de Noël vraiment seule, toute seule chez moi et je vous assure que c'est très très triste. Une fois j'ai bu toute une bouteille de champagne afin de tomber vraiment dans le lit presque inconsciente de toute cette souffrance, je me suis noyée dedans; une autre fois j'ai cassé un de mes précieux verres en cristal en le jetant derrière moi par terre comme les russes et je me suis chaque fois vautrée à fond dans le plus grand des chagrins et la tristesse la plus profond ainsi qu'une nostalgie sans fond. Je ne me suis pas contenue ces jour-là, je me suis laissée envahir toute entière, je le pouvais puisqu'il n'y avait personne! Avantage d'une situation à priori très négative. Cela m'a guéri petit à petit.


Les habitudes ont changé petit à petit car j'ai trouvé des remplacements pour cette cérémonie annuelle; cette année l'appartement est nouveau et ce sera vraiment différent. Une chose que je n'ai plus refaite c'est un arbre de Noël car il était trop symbolique de ce qui n'était plus. Nous en faisions un très grand avec des bougies naturelles et des boules qui, en partie, dataient encore de mes parents, avec le décor traditionnel à la famille car j'ai durant des années repris le rôle des réunions de famille à partir du moment que ma mère fut dans l'incapacité de le faire.

J'avais trouvé la solution en posant de petites bougies partout dans la maison et en assemblant des boules sur de grands plateaux ainsi que des branches de sapin par-ci par-là, des bâtons de cannelle et clous de girofle pour l'odeur. C'est très joli et le sapin ne manque pas du tout. Cette année j'ai pu faire une crêche dans la cheminée qui n'est pas encore opérationnelle - ce sera pour l'année prochaine!

Mais voici le poème:



UN GOÙT DE PARADIS


Un goût de paradis me vint à l'esprit,
De pain d'épices, de rires complices,
De joues enfantines, de voix cristallines
Et de joies adamantines.
D'yeux pétillants, de petits pieds trépignants,
De menottes remuant les ododrantes compotes,
D'histoires au coin du lit avant minuit,
De jeux à deux, à trois si maladroits,
De tendres bisous et regards si doux,
De frimousses jolies
Se mirant dans les bougies,
De sucre d'orge,
De vanille et de faim d'ogre,
De Noëls si joyeux, jours heureux
Suffit pleurs ... car tarir ne se peut!*

Un goût de paradis me vint à l'esprit cette nuit
Ce fut une nuit le paradis de jadis que je revis





*Une amie ne comprenais pas ce vers - il signifie que si on commence à pleurer on ne peut plus s'arrêter - c'est évident, non! mais elle n'a peut-être jamais eu de chagrin aussi grand ... tant mieux pour elle!!!!!




Repost 0
15 décembre 2007 6 15 /12 /décembre /2007 16:51


TOUT à FAIT AUTRE CHOSE ET POUR S'AMUSER UN PEU ...

J'ai découvert lorsque je triais mes affaires (et j'en ai beaucoup car je suis très productive et finalement j'ai eu une vie riche) des cahiers dans lesquels je dessinais des demoiselles portant des costumes extravagants car je voulais devenir dessinatrice de costumes d'Opéra. Pour changer des propos usuels, je vous en mets quelques unes. Vous verrez, c'est amusants, et tout est déjà là,  la féminité à outrance, le genre  femme fatale, le style, les poses, l'imagination débordante. .. etc...

Voici ce à quoi une jeune fille tout à fait sage pouvait s'amuser après ses devoirs bien chargés car il fallait aussi que j'apprenne l'Italien et le Latin, et vite fait, afin de pouvoir suivre à l'école car, à cette époque-là la famille habitait à LUGANO, au TESSIN qui est LA PARTIE ITALIENNE de la SUISSE, c'est-à-dire au sud des Alpes, vers les trois lacs du nord de l'Italie - Le LAGO DI LUGANO, LE LAGO DI COMO avec les ìles BOROMEES au micro climat tropical avec des jardins tropicaus magnifiques, et LE LAGO DI GARDA où de célèbres écrivains ont habités. C'est la région près de laquelle le plus bel homme du monde actuel et le très sympathique acteur-producteur de film a choisi sa résidence - GEORGE CLONEY- vous savez celui de NESPRESSO et anciennement de l'émission d'Urgences (je l'avais déjà repéré à cette époque!)

LE TESSIN. LUGANO; LOCARNO, région, villes charmantes, belles, avec ces lacs et ses montagnes, ces vallées rustiques à chataignes, pauvres encore aujourd'hui, ses belles églises car les tessinois étaient et sont toujours d'excellents architectes qui ont construit maintes églises en Italie et ailleurs (MARIO BOTTA - célèbre architecte qui a construit aussi en France), à Rome-même (le Vatican), et à SAINT PETERSBOURG car ont dit toujours que ce sont des Italiens mais ce furent bel et bien des Tessinois à concevoir cette superbe ville. C'est un petit pays où "règnent" plusieurs grandes familles, des clans ont pourrait presque dire, qui se défend bien qui est le lieu de résidence et de retraire de bien des nordiques riches. Végétation luxuriante du sud, climat tempéré, voir bien chaud en été.

Pour moi ce fut le travail scolaire et encore le travail scolaire pour tout juste passer car le niveau était élevé et moi je ne savais pas un traître mot ni d'Italien ni de Latin - les grands auteurs de la littérature italienne, et l'année de la séparation entre les éléves qui aurait la moyenne pour passer au Gymnase, comme on disait puis à l'Université et ceux qui iraient à l'école secondaire. On m'avait classée d'avance ... à l'école secondaire. J'étais la seule étrangère mais aucun professeur ne m'a jamais aidé.!! Ce fut très ingrat et comme mon père avait réussi à me mettre une année à l'avance au cas que je serais obligée de redoubler, ce fait-là était pratiquement programmé. En seconde année je reussi très bien par contre grâce à un travail acharné. Il n'y avait que l'école  et encore l'école et la promenade du dimanche avec la famille suivie de la glace au grand restaurant du coin avec musique tzigane ou autre. C'est tout!!! Une amie la dernière année que j'ai toujours d'ailleurs. De temps en temps un film - c'était une période difficile pour mes parents qui ont eu une vie en dents de scie - une fois la bonne à la maison et la grosse voiture décapotable et une autre la vie sur les caisses et là c'était les caisses avec le minimum. Je vous raconterai l'histoire avec ma première amie, celle qui m'a trahie et fait que je n'ai plus jamais eu de copine ou amie jusqu'à ces dernières années.

Mais voici quelques unes des mes demoiselles. Donnez-moi votre avais si vous en avez envie!


13anscostumes.jpg


DEMOISELLES ET COSTUMES SSINES PAR UNE JEUNE FILLE DE 12 A 15 ANS



14anscostumes.jpg

15anscostumes.jpg
Repost 0
19 août 2007 7 19 /08 /août /2007 21:44
Un poème sur LE FANTASME - vous connaissez, un fantasme, une idée obsédante qui n'est pas de la réalité mais la réalite personnelle, intime est incorporée dans une forme réelle mais en même temps irréelle car elle n'est que nos propres envies et désirs personnifiés.




Un fantasme peut-il être une réalité, prendre vraiment corps ou reste-t-il quelque chose d'imaginaire ? La question reste ouverte




LE FANTASME


Un fantasme me poursuit jour et nuit
En moi il gît
Je l'enrobe de toutes mes envies
Il est si désirable, si vaporeux, si soyeux
Si dense de mes désirs en silence
Je le vois quand j'ai envie
Il envahit ma vie

Il est si discret et pourtant tellement concret
Je l'habille et le déshabille de mes intimes envies
Il est de ma chair
Il est mon rêve le plus cher
Mon désir le plus intime
Est de lui donner chair
Il est ma réalité en vérité tant rêvée

Mon fantasme me prend, me suit
Me sourit dans la vie
De mes intimes appels il est si dense
Avec lui je danse

En moi il vit
Mon âme il a pris
Il est mon intime musique entêtante
Douce, infinie sarabande
Avec lui dans mes envies je danse


Eh oui, un fantasme c'est très prenant! Attention de ne pas se laisser prendre!




Et voici quelques photos, il y en aura plus dans les articles suivants, de voitures des années 60 et 70 que j'ai prises, certes pas excellentes, de la parade des voitures 60-70ties durant les Fêtes de Genève mi-août passé dont je vous parlerai aussi prochainement.
Commençons par LES GROS CHARS AMERICAINS, INCROYABLES MAIS VRAIS!
Ne font-ils pas partie du fantasme de l'Amérique d'autrefois, la grande Amérique dont tout le monde rêvait. Mon père en avait une, forcément nous étions cinq enfants, il fallait de la place et nous habitions aux U.S.A., en Californie, Los Angeles. Je peux vous dire que c'est très confortable et facile à conduire mais alors l'essence ....! C'était une décapotable turquoise et blanche Oldsmobile et en Tunisie où nous avons habités après, les gens des villages de l'intérieur accourraient au bord de la route pour nous applaudir croyant que cela pouvait être le Président! C'était tout de même une voiture fantastique!

Je suis  vraiment désolée mais j'avais mis les meileures photos au début mais,bienqu' apparues lors de l'écriture de l'article, elles se sont effacées d'une façon mystèrieuses ( l'administration du blog m'a inclue dans les blogs bénéficiant d'un mode avancé plus performant et peut-être que durant ces changements les images ont disparues) et comme je les ai éliminées de mon album photo tout de suite après, je ne peux plus vous les remettre. C'est dommage car il y avait de vieilles Harley Davidson, la grosse voiture de pompiers, la toute grosse américaines toute peinte à la Western, la petite coccinelle de la Police Genevoise ... et d'autres photos de petites teuf teufs. Alors voicie ce qui me reste:

geneve-2007-157.jpg

geneve-2007-160-1.jpg

geneve-2007-158.jpg

geneve-2007-156.jpg

geneve-2007-151.jpg

geneve-2007-108.jpg

geneve-2007-111.jpg
geneve-2007-107.jpg
geneve-2007-112.jpg

geneve-2007-118.jpg

geneve-2007-115.jpg


















La voiture de sport classe avec tou l'attirail. Je ne connais pas les marques alors à vous, messieurs, de reconnaître ...




Repost 0
16 août 2007 4 16 /08 /août /2007 13:14
Et pourquoi pas, à nouveau une fois, un POÈME D''AMOUR, thème éternel, inépuisable ...



AU-DELÀ

À peine en un murmure
Ils se murmurent
À peine en un silence
Il se susurrent
Ces mots du quotidien
Ils sont ensorcelés, métamorphosées, transhumés
Dans un temps au-delà du temps
N'existant que dans une hémisphère
Au-delà de la terre
C'est de l 'amour l'ailleurs

Ils se rejoignent, s'unissent dans une douceur
Des profondeurs aquatiques, abysse océaniques
Ou de la création l'éruption en magma volcanique
Coulant dans leurs tréfonds
Fusion au delà de la raison

Ils se guident, l'un suivant l'autre, le précédant
Toujours en union
Sans mots, sans raisons
N'écoutant que cet appel les propulsant au-delà du temps,
De toute notion, dans une autre dimension

Ils se rejoignent, se tranfoment en unité
Ils ne sont qu'un
Que dis-je, ils sont plus qu'un
Ils planent au sommet de l'un à deux



C'est beau n'est-ce pas!



Et un de mes pastels pour accompagner de poème:




PREMIER AMOUR




























NOUVELLE:


J'ai été très aimablement accueillie au sein du

CERCLE DES POÈTES DE LA                   CITE ,                GENÈVE



Cercle prestigieux ayant comme sponsors

la BANQUE ROTHSCHILD, la FONDATION WILSDORF, LA FONDATION BAUR et LA VILLE DE GENEVE

C'est donc un honneur pour moi de figurer parmi ces poètes choisis.

Une publication commune par une maison d'édition importante ainsi qu'une lecture dans un lieu prestigieux sont prévus pour l'année prochaine. Je vous en donnerai des nouvelles en temps voulu.

 Vous voyez, parfois l'attente est la meilleurs des actions!

Et encore ... lundi je verrai pour une

LECTURE DANS UN CAFE LITTERAIRE DE CAROUGE, GENÈVE pour le mois d'octobre

 et cette fois-ci je crois que ce sera la bonne - peut-être avec accompagnement de guitare, ce serait parfait,. J'ai un sponsor important dont j'avais fait la connaissance lors de ma première lecture et qui a pris cette initiative pour moi car il est convaincu de la valeur de mes écrits. Et là, ce sera feu vert et action!


Et encore toujours ... J'ai oublié de vous dire que quelques uns de mes poèmes seront très prochainement publiés dans une



REVUE LITTERAIRE VAUDOISE   nommée AXOLOTL -  PUBLICATIONS


Dont l'éditeur n'est rien d'autre qu'un des

responsables de la
SOCIETE DES ECRIVAINS VAUDOIS.


Tout se fait en son temps, lentement mais sûrement si les choses font leurs preuves et .... aussi avec beaucoup de travail et ... de plaisir!
Repost 0

Articles Récents

Catégories