Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

10 janvier 2010 7 10 /01 /janvier /2010 14:18
Qu'une grande illusion, la vie??

que nous sommes amenés à traverser pour rejoindre le Grand Tout, qui ne le serait pas ..... Si vraiment oui, et appliquons-nous à la vivre le mieux possible et le plus intensément, consciemment et bien pour tous car tant que nous sommes là, il n'y a rien d'autre que ça!! Après, ...nous ne savons pas! Une peinture, en coulés - les illusions qui coulent, s'encoulent plus on avance jusqu'à ce qu'il en reste l'essence-même ...




ILLUSIONS





Illusion-500.jpg

Ma dernière huile 50/40cm, technique personnelle

Repost 0
12 novembre 2008 3 12 /11 /novembre /2008 11:03
Ayant de la suite dans les idées ...


après la peinture sur la CONCEPTION, voici le poème correspondant,  la conception du point de vue de l'homme.

enfin je ne peux que me l'imaginer bien évidemment ... mais je connais quelqu'un très très bien et je sais que certains hommes ressentent très fort le désir d'enfant, tout autant que les femmes et en éprouve un plaisir intense.

La religion compte aussi car dans certaines, il leur très fortement inculqués qu'il sont là pour procréer eux aussi et non seulement les femmes. C'est plus qu'une question d'avoir un héritier, de continuer la famille, la race, etc... tout ce que l'on veut le nommer, de fierté, de laisser sa trace après la mort. C'est un devoir, une suite logique, et
un

GRAND PLAISIR AUSSI TOUT AUTANT QU'UNE RESPONSABILITE A ASSUMER,


car il s'agit bien de responsabilité a assumer pour toujours - ON EST PARENT JUSQU'A LA FIN!!


J'en ai un peu marre parfois que les femmes veulent tout accapparer, cela n'est pas bon pour la vie de couple mais c'est ainsi que ça fonctionne apparemment .... la faute à qui, allez savoir!




SA GRAINE


Sa graine il a semé
Il est comblé
dans celle qu'il a choisie elle pousse, s'agrandit
Il en jouit
L'entend germer, se mouvoir, répondre à sa voix, sa main
sur le ventre replet

Sa graine il a semé
dans l'antre de sa bien-aimée
elle est accueillie, et nourrie

Heureux, il est dans le secret de l'éternlle humanité
puisque sa graine il a semé
il est comblé
Repost 0
28 août 2007 2 28 /08 /août /2007 20:37



Connaissez-vous LES LIVRES sur MARS ET VENUS  énumérant les différences entre hommes et femmes qui seraient si grandes et contraires.Je vous dis que ce n'est pas tant vrai que ça même si je suis d'accord quand à l'expression, la façon d'agir et de s'exprimer qui, certes, peuvent créer des abîmes d'incompréhension dont j'ai fait l'expérience, croyze-moi, mais, mais...


Au fond du fond, surtout lorsque  les enfants , le désir d'enfants et de sécurité pour eux, le désir de sécurtié tout court n'est plus l'essentiel,



nous ne sommes pas si différents car nous cherchons tous l'amour, l'âme soeur, la tendresse (et oui, aussi les hommes) , la sensualité, la passion,  la compréhension, la reconnaissance!, l'attention, l'affection, l'amitié , le respect et que sais-je encore, la liste étant longue.


Non, messieurs, les femmes ne sont pas si différentes même si des siècles de soumission nous ont "déformées"  et que chez vous des siècles de virilité forcée vous ont également "dressés". 



Nous avons finalement l'occasion aujourd'hui d'être nous-mêmes pour autant que nous le désirons et de trouver notre équilibre propre, notre harmonie propre, de ne plus vivre dans des carcans pré-établis à moins que nous le désirions et qu'il snous conviennent parfaitement, ce qui est fort possible.




Je constate néanmoins qu'en nous octroyons la liberté et la reconnaissance mutuelle d'être nous-mêmes,  nous nous ressemblons énormément.



Voici un petit poème qui en parle




SI CONTRAIRES ?


Femme, puits de mystères
Puits de misères
Comment te saisir sans te déplaire,
Comment bien faire?
Tu es  l'insondable, l'Incompréhensible, l'Insubmersible,
Tu es le contraire si complémentaire

Vraiment tant que ça le contraire?
Tu as tout autant ton ego,
Des besoins, des désirs que, oui,
Tu exprimes si autrement
Mais, au final, on se retrouve identiques, même si contraires
On se retrouve homme et femme à s'écouter nos différences,
Au fin fond si peu dissemblables
Ou à passer outre comme un bulldozer -
Victimes, maîtresss, maîtresse, opprimé ou vainqueurs
Selon l'arrangement des coeurs
Cherchant leur âme soeur

L'humanité est un grand supermarché
Dans lequel on se sert, goûte, découvre, prend ses habitudes
Hommes et femmes sont si semblables
Et pourtant des contraires complémentaires.
Nonobstant, nous sommes tous des affamés,
Nous les cabossés!














Nousnti_bug_fck
Repost 0

Articles Récents

Catégories