Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

18 octobre 2013 5 18 /10 /octobre /2013 20:34

La galerie ARTMEET Milan a décidé de me promouvoir dans ces futures expositions,

je deviens un de leur artistes-maison!!!

 

 

 

  ET EN VUE  : une grande exposition de corail et peintures à Parme où viennent les chinois et les russes, très friands de ces deux formes d'art. Le corail est devenu plus cher que l'or actuellement et les chinois l'ont depuis toujours sculpté très finement qui traditionnellement est repéché dans le Sud de l'Italie, région de  Naples.


 

Je serai donc aussi présente

à L'EXPOSITION UNIVERSELLE MILAN 2015.!!

 

 

 

C'est le rève pour un peintre d'être "adopté" par une galerie qui l'apprécie et le promouvoit. Les italiens sont nés dans l'art et la beauté partout présents dans ce pays et mon galériste a baigné dans cette ambiance car sa famille est depuis trois générations, dans l'art en tant que peintres, galeristes et graveurs.

 

Il m'a fait le compliment suprême en me qualifiant d'artiste complet et vrai artiste étant donné que mon expression artistique est tout à fait personnelle et originale, ne suit aucun trend et est l'expression de mes sentiments, le propre de l'art, les techniques ne servant qu'à les exprimer. C'est un vrai, grand cadeau pour moi de bénéficier de cette appréciation!!


 

JE SUIS COMBLÉE!!!

 

 

Je me suis donc remise à la peinture, toujours encore sur le thème "HORIZONS", des ambiances poétiques, des lignes laissant le regard, les sentiments, s'évader vers où le spectateur veut les laisser partir

 

 

 

DARK MOON

 

40/40cm acrylique

 

Horizons-Dark-moon.1.10.jpg

Repost 0
17 juillet 2013 3 17 /07 /juillet /2013 11:16

Et voilà, j'ai eu la bonne surprise que deux de mes poèmes furent récompensé lors du

 

 

14e CONCOURS INTERNALTIONAL DU CENTRE EUROPÉEN POUR LA PROMOTION DES ARTS ET DES LETTRES, FRANCE

qui s'ajoutent aux 12 autres prix et deux médailles déjà obtenues

 

 

1er PRIX HUMOUR pour "Petit Ruban bleu"

 

 

1er PRIX TEXTE ILLUSTRÉ pour "Soirée de pluie" avec mon tableau correspondant.


 

Voici le texte ilustré avec son tableau, une huile de 80/60cm, vendue

 

 

 

SOIRÉE DE PLUIE

 

 

Soiree-de-pluie-1.jpg

 

 

Le poème du même titre


 

Vague, vague à l'âme,

grise douceur diffuse, langueur ...

Je regarde les gouttes glisser le long du carreau,

j'écoute la pluie ruisseler d'en hau t...

La lumière du réverbère éclaire le chemin du présent,

luit entre le ruissellement.

La vie s'écoule telle la pluie, en un éternel mouvement.

Je me souviens, je m'immobilise

retenant cet instant entre avenir et d'antan ...

Vague nostalgie, vague anxiété ...

les gouttes s'égoutent lentement, finement

dans le présent.

La lumière se perd dans le mystère de l'avenir sousla pluie.

Le gris se perd dans le mystère d'avenir sous la pluie.

C'est une soirée de fine pluie ...,

s'écoulant dans mon présent.

 

 

 

Le 1er Prix HUMOUr suivra

 

 

Repost 0
10 décembre 2012 1 10 /12 /décembre /2012 13:32

Je sais, je suis en retard avec mes mises à jour, veuillez excuser. C'est par manque de temps car  j'ai enchaîné avec une deuxième exposition, complètement différente dont vous aurez quelques photos plus tard.

 

Donc voici des

 

PHOTOS DE L'EXPOSITION ET RÉCITAL MENTIONNÉS PLUS HAUT


 

récital qui fut un grand succès, la salle étant pleine en bas et en haut et le public attentif au maximum du début à la fin. Les gens se sont déplacés malgré la pluie, les embouteillages, un accident mortel d'un cycliste et les bus blouqés ainsi que l'endroit pas évident à trouver de nuit, sous la pluie. Pas mal de messieurs sont venus en amenant des amis ce que j'ai dûment apprécié. Le pianiste  nous a régalé de morceaux jazzy avant et après le récital et notre collaboration fut merveilleuse. Nous nous sentions mutuellement durant le récital et nous n'avions aucun besoin de nous regarder pour trouver nos repères. Ce fut vraiment parfait!! On se faisait confiance et il n'a fallu que trois répétitions pour atteindre cette osmose.

 

Moi-même je fus très décontractée et heureuse ce que le plublic a remarqué. C'est très curieux car je m'amuse, ne me prends pas au sérieux mais passe un moment d'exption avec mon public dont je suis responsable et auuel je veux donner de la qualité, mon unique souci;  et même dans les poèmes très tristes et forts, mes poèmes  sont rendus de façon à ne pas lasser ni offusquer mais de façon à  pénétrer doucement dans l'âme, à amuser, à réjouir, à me suivre dans la tristesse pour en ressortir rafraîchit par l'espoir.

 

Le maire de Troinex m'a fait l'honneur de venir  au vernissage et la mairie a offert un apéritif le vendredi suivant afin que les personnes intéressées de la commune puisse faire connaissance avec le peintre et ses oeuvres, présentation que j'ai pu faire de la façon la plus décontractée qui soit comme durant le récital, sans stress mais avec joie et grand plaisir.On m'a dit ue j'ai une le secret pour ne pas laisser le public vagabonder et se désintéresser en le prenant par surprise. Je le prend pour ne plus le lâcher. Et, miracle! J'ai finalement appris à accepter les applaudissements, chose qui me gênait toujours; j'avais envie de disparaître et vite aller m'asseoir parmi le public car dès la fin du récital je réintégrais moi-même et sortait de cet état tout particulier dans lequel j'entre lorsque j'interprète. En fait, je ne me prends pas très au sérieux, uniquement les poèmes, et c'est ce qui en fait le charme.

 

Il faut dire que j'ai bénéficié de l'aide pour le vernissage, de ma soeur cadette, venue de Milan, et de celle de plusieurs amies ainsi que d'un ami précieux pour l'accrochage et le décrochage, ce qui m'a déchargée considérablement.

 

L:e recueil de ce récital, avec quelques poèmes en plus, fut présenté en avant première et vous en aurez des photos prochainement. Vous pouvez le commander d'ailleurs.Son titre:

 

 

"SUR LE FIL DU CLAIR OBSCUR"

 

 

Mais voici les photos du récital et exposition

 

                               Je me prépare

 

Une partie du bas de l'ExpositionGetting-ready.jpg

 

Ferme-Rosset--en-bas.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mon grand tableau des hautes cimes

 

La-montagne.jpg

 

                                                                                                          Dans le rôle masculin

Dans le rôle fémininEn-action-avec-chapeau-copie-1.jpg

Role-feminin.jpg

 

                                                                                                                                              Mon pianiste joue pour tous

Ler-pianiste.jpg

 

 

Em-action-de-cote.jpg

 

pour le bis, le poème Zip..., Zip... ue vous trouverez ici, un boa; les messieurs ont adoré

En-action-pour-partie-masculine.jpgPour-le-bis-en-boa.jpg

Repost 0
9 octobre 2011 7 09 /10 /octobre /2011 14:42

Je dois vous donner la bonne nouvelle et c'est que j'ai obtenu quatres prix de poésie du


 

CEPAL, Centre Europées pour la Promotion des Arts et des Lettres, lors de leur 13e Concours International 2011!!

 

And What else ...! Pourrais-je dire! :

 

 Deux médailles:

 

-  PRIX INTERNATIONAL DU CEPAL

 

-  MÉDAILLE DU MÉRITE CULTUREL DU CEPAL


 

Les prix sont: 

 

  • 3e Prix de poésie libre

  • Prix Boris Vian pour le poème "La Mante religieuse" que vous trouverez sur mon blog
  • 2e Prix d'Anglais pour le poème "A Little smile"
  • 3e Prix d'Allemand  pour le poème "Lang"

 

Cela fait donc 11 Prix en tout! Je suis vraiment comblée!!

 


Voici le poème qui a obtenu le 3e Prix de poésie libre. Il parle de ces vieilles femmes, comme on n'en trouve plus chez nous, toute ridées, petites, au fichu noir, que l'on voyaient en Grèce et dans d'autres pays du Sud, filant la laine ou brodant, d'une autorité certaine, voir tyrannique car elles étaient ! la mèmoire de la famille dont elle dictaient la ligne, maintenaient les traditions, les tabous et arrangeaient les mariages. On leur devait obéissance absolue! Et amour irréprochable.

 


 

LES VIEILLES

 

 

Elles filent la laine de leurs soucis.

Assises devant leurs portes, elles ruminent, ressassent.

Leur mémoire actionne la pédale des regrets,

les doigts tournent et tournent, en un mouvement continu, fluide,

le fil teigneux de leur vie,,

embobiné dans leurs âmes cardées par les souffrances.

Elles sont recroquevillées sur leur passé,

les vieilles assises devant leurs portes,

fichu noir bien serré, robe noire fatiguée, souliers noirs, déformés,

avenir noir sans espoir.

Les vieilles s'agrippent aux fil du destin et ne le laĉhe plus.

Elles filent les jours et les nuits sans joie, sans but.

 

Etends-tu la litanie du rouet;

vois-tu les doigts agiles tordant les regrets,

les tourments, resserrant la pelote

de leurs histoires mortes..

 

Les vieilles aux yeux éteints, assises devant leurs portes,

ne voient que les tourments qu'elle portent.

 

Telles les Parques,

jamais elle ne posent la quenouille

car leur sort dépend de leurs efforts.

 

Repost 0
15 juillet 2011 5 15 /07 /juillet /2011 11:18

Mise-a-feu.jpg

 

 

LA MISE A FEU

 

Une huile 80/90 cm

 

Je peux vraiment dire que c'est la mise à feu car, en plus de ce que j'ai annoncé dans l'article précédent, j'ai obtenu

 

 

4 PRIX DE POöSIE d'un coup!!! lors du 13e CONCOURS INTERNATIONAL DU CENTRE EUROPÉEN POUR LA PROMOTION DES ARTS ET DES LETTRES (CEPAL) dont:

 

3e Prix de poésie libre

 

Trophée européen: Mention excellence

 

2e Prix d'Anglais

 

3e Prix d'Allemand

 

Comme vous savez, ou pas, j'écris aussi parfois en Anglais ou en Allemand, étant prof dans ces langues également et ayant habité, étudié  dans les pays concernés (Los Angeles, Vienne), et de père viennoise. Parfois la langue s'impose car il est impossible de dire les choses de la même façon en Français. L'Anglais n'a pas forcément besoin de structure de phrase tandis que le Français et l'Allemand, si. Je peux donc écrire un poème beaucoup plus rythmé, avec l'accent mit sur les mots uniquement et le rythme. C'est jouer avec les mots tels quels.

 

Le Français nécessite une structure, une mélodie, des fioritures. Il est plus propice à l'usage d'images pour exprimer un sentiment, un ressenti, plus alusif et sensuel,  tandis que l'Anglais est net et brut, du moins le mien en poésie.

 

Quant à l'Allemand, une langue excessivement riche et complexe and sa structure de phrase avec laquelle on peut jouer pour exprimer quelque chose ainsi qu'avec les prépositions. Il a des mots imagés en tant que tel, des mots que l'on peut accrocher au mot principal pour rendre l'image. L'Allemand a un vocabulaire si riche que le choix est énorme et qu'il faut se limiter pour ne pas déborder et devenir lassant.

 

Mais, comme j'ai déjà dit, je ne choisi pas une langue, elle s'impose d'elle-même. C'est pourtant le Français qui domine de loin bien que j'adore mes poèmes en Anglais et aimerais tellement les lire en public une fois car ils se prêtent excellemment à l'interprétation.

Repost 0
10 décembre 2010 5 10 /12 /décembre /2010 10:26
  • Nota bene: Je prépare:

 

  • une super EXPOSTION DE PEINTURE ,
  • des huiles petites et grandes(25 environ dans une grande salle de 20m de mur!) dans une galerie très sympa, La galerie "LA PRIMAIRE" Commune de Chêne-Bougeries, Conches

"POEMES VISUELS"

 

  • ainsi qu'un RÉCITAL DE POÉSIE EN MUSIQUE ,
  •  mes poèmes évidemment  correspondant aux tableaux accrochés avec accompagnement musical d'un jeune saxophoniste professionnel talentueux diplômé du Conservatoire de Genève Lausanne et Berne jouant à l'OSR (Orchestre de la Suisse Romande)

 

Vincent BARRAS   saxophoniste
 

  • VERNISSAGE:  le samedi 29 janvier, "café-croissants" de 9h-12h

 

  •   HEURE MUSICALE: avec une chanteuse, pianiste, compositrice, auteur et une amie le dimanche 30 janvier  17h précise

JULIANAH

 

 

  • MON RÉCITAL: le samedi 5 février à 18h30 dans ma salle, intitulé

 

"VIRGULES AMOUREUSES"


 
Ainsi vous pourrez voir les tableaux correspondants aux poèmes - le même monde en trois versions - mon monde que vous connaissez puisque vous me suivez. Et je vais les jouer!!! Ca promet!!! Des poèmes forts et choc !! 

Ca va chauffer!!  Détailset invitation à venir !

 

 

Juste en vitesse car je ne vous oublie pas, mes lecteurs, une de mes dernières huiles (35/45 cm) sur la Première neige, l'ambiance , ce blanc laiteux, la neige en cristaux un peu mouillé, le ciel bleu éclatant, un peu de vert de la végétation qui transparaît encore et cette ambiance qui fait apparaît les sourires sur les visages que l'on croisent malgré les inconvénients sur les trottoirs et sur les routes. Tout ceci illustré en un abstrait parfaitement abstrait car c'est l'impession qui compte: 

 

 

 

 

PREMIÈRE NEIGE

 


 

 

 

Premiere-neige.500.jpg

Repost 0
30 août 2010 1 30 /08 /août /2010 10:06

Et voici quelques images de ma première


 

 

EXPOSITION EN SOLO D'HUILES À LA GALERIE TOX"N"CO à Genève.


 

qui a eu lieu du 5 qu 28 août et est actuellement prolongée. Le vernissage s'est très bien passé avec une centaine de personnes présentes qui sont venues à partir de 17h30 pile jusqu'à 11 heures du soir.. Il faut croire qu'ils se sentaient très bien parmi mes POEMES VISUELS, car c'est ce que mes peintures sont: mon monde personnel exprimé sour forme visuels comme je l'exprime en mots. Dernièrement le poème est venu tout de suite après la peinture ! Mais il y en a que j'ai écrit il y a déjà deux ans par exemple.Les gens sont à priori surpris car c'est très original et différent et ils comprennent bien que chaque tableau veut dire quelque chose même s'il est complètement abstrait. Et quand je leur explique que ce sont de petites histoires, de petits poèmes, la lumière se fait. J'ai reçu de très beaux commentaires dans mon livre d'or qui me tiendront chaud quand j'aurai cent ans...!J'ai eu le plaisir de voir beaucoup d'amis et de personnes de toutes les activités que je pratique: des poètes, des personnes de la voile, de mon club d'art, de mon tennis et fitness même, des élèves, des amis d'autrefois que je n'avais plus revus depuis longtemps; il y a même des personnes qui sont venues de Montreux,de Lausanne, de Zürich, et j'ai d'ores et déjà un collectionneur zürichois. Ce fut une grande joie pour moi.

 

Jusqu'à présent j'ai eu le bonheur de vendre 7 tableaux, donc c'est un très bon déparrt surtout que l'expo avait lieu durant les vacances. Je remarque bien que les gens s'arrêtent beaucoup plus depuis la rentrée. En plus, il a fait très froid et les gens étaient pressés de rentrer chez eux. Donc, n résultat d'autant plus méritoire et encourageant. Il me plaît de conaître les réactions du public, de voir si ce que je réprésente passe, touche et c'est bien le cas la plupart du temps. Il y a aussi de jolies histoires comme cette femme qui est venu acheté le tableau dont son mari lui a parlé pour le lui offrir et ce jeune couple qui se dispute gentiment bien sür!  les deux tableaux qu'ils ont achetés ou une amie qui rêve d'atteindre l'harmonie et qui a acheté le tableau intitulà "Harmonie"...etc...

 

Bref, j'ai repris mes pinceaux pour l'exposition suivante du 27 janvier au 13 février 2011! avec une lecture de mes poèmes en musique (saxophone probablement) correspondant aux tableaux exposés!! Une nouveauté! Et un concert d'une chansonnière de ma connaissance, style chansons française le soir après le vernissage.

 

Et actuellement je travaille sur la mise en programme, interprétation et coordination musicale pour

 

 

LE FESTIVAL DES POETES DE LA CITE DU 30 OCTOBRE


 

qui aura lieu dans un vrai petit théâtre. Je le fais pour la quatrième fois car j'aime mais cette année c'est plus important car j'ai demandé à le faire avec un partenaire pour varier et donner certains poèmes en duo. On verra ce que cela donnera lors de la première répétition la semaine prochaine.

 

Bientôt je serai une professionnelle!

 

 

 

Photo 1. Le matin du vernissage, les derniers préparatifs avec ma soeur de passage à Genève avant de rentrer à Istanbul. Elle a tenu à venir m'aider à donner la dernière main.

 

Photo 2 et 3. Il y a encore une niche en hauteur dans laquelle trois tableaux sont installés et deux vitrines. La galériste a tenu à ce que je présente aussi mon dernier RECUEIL DE POESIES que j'ai d'ailleurs bien vendu,  et quelques poémes dans les vitrines. Bien qu'elle n'en avait pas l'habitude, elle a pour finir compris ma démarche, le lien entre ma poésie et ma peinture.

 

En tous les cas, c'est une belle expérience malgré toutes les longues heures fatiguantes de présence en galerie. J'ai souvent des visites qui restent d'ailleurs à chaque fois longtemps, mais pas tous les après-midi ...

 

 

Moi installation Expo Tox 08.2010

Expo-4-Tox.jpgExpo-Tox-08.2010.500.jpg

Repost 0
26 septembre 2009 6 26 /09 /septembre /2009 11:12
Voici le poème qui a obtenu




 le PRIX DE L'EXCELLENCE EN POESIE LIBRE

DE LA PART DU

CENTRE EUROPEEN POUR LA PROMOTION DES ARTS ET DES LETTRES!


Une distinction importante pour ce poème au sens caché, plein d'humour. Le CEPAL m'a également décerné le


3e PRIX DE L'HUMOUR

pour toute la francophonie!!



Donc, encore cette année mes poèmes sont largement récompensés: cela fait maintenant 9 prix de poésie dans des concours internationaux ou nationaux.


Je peux donc vous certifier que vous ne lisez pas de la poésie minable mais de celle jugée par des experts en la matière qui doivent lire des dizaines d'écrits . Parfois même aucun prix n'est décerné.

Après, c'est affaire de goût!!




LES VIEILLES PANTOUFLES



Les vieilles pantoufles
on les enfilent volontiers;
profilées juste, sans aspérités, c'est le pied!
On est en sécurité, bien au chaud, protégés;
le monde extérieur est si éloigné,
c'est du conton dans le coton.

À toute heure on les enfilent volontiers,
pas de problèmes ... ça glisse tout seul;
elles sont moelleuses à souhait comme du chocolat au lait
doux, crémeux,; elles nous enrobent,
ne posent pas de questions, ne causent pas de regrets;
elles coopèrent à l'idéal plaisir des sens
et sont de concert lorsqu'il s'agit de rêver de douceur.
Sensuellement même elles se prêtent à des heures de langueur
bien au chaud, sans heurts.
Les orteils s'étalent ...,
on n'y est ni à l'étroit, ni coincé
car les vieilles pantoufles sont si accueillantes.

Elles sont le refuge où se racontent les belles histoires intimes,
celles dont on en parlent même pas aux intimes
carl les vieilles pantoufles sont de l'ordre de l'enfance,
les plus intimes des références.
Alles ... et on les défoncent encore un peu plus ,,,
allez ... et on les usent encore un peu ...,
y creuse son empreinte, y plante sa détente.
Comme dans le fauteil préféré,
on s'y assied, s'y laisse couler,
s'y vautre encore une fois, à répétition ma foi.
Délices ...!
Et elles tiennent, nous contiennet, répondent même à nos assauts.

Les vieilles pantoufles ... y a rien de meilleur que ça.




Avez-vous deviné????



Si mes poèmes vous plaisent vous pouvez me

 commander mes recueils


(voir mon site personnel : www.reves-.realites.com)


Ou me contacter ici-même. Je vous les expédierai volontiers.

Bouquiner tranquillement le soir, avant de s'endormir c'est agréable, non! et savourer chaque mot, sens caché tranquillement c'est autre chose que devant l'écran. Faire participer la compagne, le compagnon mais je constate que ce sont plutôt les hommes qui apprécient! contrairement à ce que l'on pourrait croire. Ils ont un coeur romantique!!!
Repost 0
19 avril 2009 7 19 /04 /avril /2009 17:25
Eh oui, il fallait bien que j'essaye l'huile!

Ca me chatouillait depuis un moment ,sans pour autant que je passe à l'acte, et voilà

Le hasard m'a fait faire connaissance d'un artiste-peintre et c'est vraiment le hasard ou le destin ou alors mon fils depuis là-haut qui me l'a envoyé

Je crois fermement à la troisième hypothèse car elle s'est révélée être juste bien des fois depuis son décès et ceci malgré mon scepticisme! Le canal de l'amour est toujours ouvert entre nous deux et il m'accompagne. Que ceux qui porte un grand deuil en eux se le disent!! C'est vrai! Il nous appartient seulement de le voir et d'y croire - il n'y a aucune crainte à avoir, au contraire, c'est une grande aide et une preuve d'amour éternel!!

On m'a dérobé mon sac - vol par astuce.- j'e n'en dirai pas plus pour ne donner aucune idée à qui que ce soit ...  avec tout mais tout dedans.  Choc, bien évidemment, déclaration à l'Office de Police, blocage des comptes et du portable (oh... tous ces numéros envolés ...!!) etc....

Le lendemain, vendredi de Pàques, à 9h30, coup de fil et une gentille voix d'homme me dit avoir trouvé mon sac non loin de chez moi. Je lui ai donné rdv, pas chez moi par précaution bien évidemment, mais non loin et, effectivement le monsieur est arrivé avec mon sac à la main et TOUT DEDANS SAUF L'ARGENT EVIDEMMENT! Quel soulagement!!!

Il s'est par la suite, avéré, puisque nous sommes allés boire un café au seul endroit ouvert dans le quartier, puisque le Vendredi Saint tout est fermé à Genève, qu'il est artiste-peintre. Et ainsi il m'a très gentillement donné les bases de la peitnure à l'huile sur lesquelles je vais, comme toujours, élaborer mes propres techniques (c'est inévitable, car je suis orginale dans ma créativité) et ma façon de peindre à découvrir en travaillant, au fur et à mesure.

UNE NOUVELLE AVENTURE DEBUTE A  LAQUELLE JE VOUS FERAI  PARTICIPER!!


Je constate que l'huile offre pas mal de possibilités, elle est une matière riche, fluide et épaisse en même temps, très agréable, lumineuse à travailler  . Je  vais m'en réjouir et sa qualité onctueuse me donnera sûrement beaucoup de plaisir.

Et toute l'expérience acquise en Aquarelle et Gouache me sert tout de suite car j'y ai acquis une fluidité, l'expression de l'instantanéité, du laisser jaillir du profond, de ce coulé que permet l'aquarelle, de cette maîtrise d'éléments qui ne nous appartiennent pas, incontraollables, en l'occurrence l'eau et les vides.

 La peinture est un plaisir, une jouissance sinon on ne passerait pas des heures dessus!!


Je vous fais voir mes deux premiers essais car je ne me lancerai pas sur un canevas avant de m'être exercée en petit et sur du papier pour huiles.

Qui va piano va sano e  lontano - qui va doucement avance sainement et  loin!!


EFFERVESCENCE - Essai 1

 
Exécuté avec un minimum de matériel et sur du papier aquarelle qui pompe le liquide, mais pour compenser, du vernis luisant sur du mat.. Je n'avais mêm epas encore de la térébentine pour diluer ni le papier pour l'huile!




SOARING ou L'ESSOR- Essai 2

Dommage que vous ne puissiez voir les différences entre les mats et les luisants car c'est un des effets que j'ai utilisé. Je dirais que c'est une huile aquarelisante.









LES CRITIQUES AVANCEES SONT LES BIENVENUES!!!
Repost 0
9 avril 2009 4 09 /04 /avril /2009 08:59

Juste une petite nouvelle du côté de ma peinture ... que j'aimerais partager avec vous car j'en suis personnellement ravie¨!



J'ai redécouvert (parce j'en avais déjà peinte il y quelques années)


L'ENCRE DE CHINE avec LA GOUACHE

afin de dynamiser, dramatiser, illuminer. Je ne maîtriserai jamais cet élément comme les célèbres calligraphes Japonaiss ; c'est un grand art que l'on perfectionne durant des années et des années car le trait doit être absolument parfait du premier coup; aucune correction  n'est possible, aucune modification, effacement... Il faut être très sûr de son affaire, donc avoir un coup de pinceau parfait!!

Ca me plaît justement parce que peinds mes peintures d'un trait, je les laisse sortir d'un jet de l'intérieur; ce sont pour ainsi dire "


DES INSTANTANES" PRESQUE COMME DES CLICHES.


Mais il me faut quelque chose pour illuminer le noir ou le sepia de l'encre de Chine, alors je prends la gouache que j'aime bien et qui est pour moi aussi un élément de l'instant et non de l'ordre du travail de précision comme dans mes aquarelles à plusieurs couches, très travaillées, mon style hyper-réaliste.

Mais voici la première Encre de Chine que j'ai faite ces jours-ci. Elle plaît beaucoup sur mon site d'art www.artlimited.com et une deuxième, aussi à l'Encre de Chine, mais, comme vous voyez, beaucoup plus douce, légère. Vous comprenedrai ainsi les possibilités que confère ce moyen d'expression.




ENCRES DE CHINE



Une ombre
Encre de Chine
Repost 0

Articles Récents

Catégories