Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

27 septembre 2008 6 27 /09 /septembre /2008 10:27
Oui, aujourd'hui le moral est tout d'un coup tombé en dessous de zéro,


J'AI LE GROS BOURDON COMME ON DIT et la vie semble bien grise ...


Ma fille en clinique à nouveau et ça ne semble pas donner le tour, la vie qui passe
 .... et demain mon Récital de Poésie - on me prédit un succès assuré  mais rien n'est jamais assuré et la poésie, vous savez, ce n'est pas ce qui attire les foules et je suis une royale inconnue à Genève, enfin plus tout à fait il faut dire, mais loin d'être une star pouvant compter sur 100 personnes. Et les Genevois sont des gens si occuppés, si gâtés car il y a tellement d'événements dans cette ville, un si grand choix; et ce qui est présenté sur un plateau, donc à proximité attire moins que ce qui est loin, représente une aventure.

Bref, il faut que je me mobilise, répète ces poèmes une dernière fois et me coule dedans. Que j'aille voir ma fille en clinique ce qui est loin d'être une joie etc...

Entretemps. régalez-vous d'un poème vraiment noir de ma part, moi l'optimiste, la Forte comme dit tout le monde, moi la brave, l'exemple de la famille, etc....ça m'arrive aussi ...





Poésie écrite début 2005... CE N'EST JAMAIS FINI ET LA  VIE EST UNE LUTTE CONSTANTE AVEC DE PETITS MOMENTS DE REPIT, AU MIEUX DE PLUS GRANDES PLAGES DE PETITS BONHEURS ...





SCIURE DE SCIE


Colère, noire mégère justicière
tu te déchaînes à nouveau dans mes artères

Rage, tu laboures ce terrain vague
dans mon âme qui divague

Cri de douleur silencieux
montant vers les cieux
lorsque la scie taille dans les entrailles
et gicle la sciure des vieilles blessures.
Griefs, remords, regrets
sont comme un stylet
s'enfonçant d'un coup dans mon gilet.
Encore ces questions ... des réponses ... jamais!
Tout est neuf comme un sou
et encore cette fois je retombe dans le même trou

Pourtant le passé s'est tassé
et quoiqu'il en soit l'on ne peut le changer
uniquement le désarmorcer, le décanter
afin que ne subsiste que la pure liqueur
des heures de bonheur

Mais il suffit que passe
ce qui mena à l'impasse
et remonte la lie des profondeurs de l'inconscient
dont je ne suis pas conscient
Ainsi faut-il des événements me remémorant
l'ancien temps pour que s'envolent au vent
ce qui pesait encore inconsciemment




Tranquilisez-vous le prochain article sera sur mes vacances en Turquie! Photo de haies de palmiers, mer etc... très beau séjour! Très bel hòtel, très belle mer, très belle température, très sympathiques gens ....
Repost 0

Articles Récents

Catégories